Healthkit ou comment privatiser la médecine ?

0
616

Avec les nouveaux outils qui sortent tout les jours avec les mesures via des bracelets connectés, des semelles connectées, des montres connectées, des colliers …. bref vous l’aurez compris, Apple ne souhaite pas rater le train en marche et se lance sur le marché de la E-santé avec sa nouvelle application Health dévoilée lors de la dernière Keynote. Votre carnet de santé digital à la portée d’un clic.

Health simple et intuitif
l’application health en action

Révolution ou pas ?

L’application est sensée récupérer via de multiples périphériques connectés toutes les informations se rapprochant de près ou de loin à votre santé.

A partir des bracelets sportifs, toutes les mesures sur vos temps, pulsations cardiaque, poids, calories perdues, etc, seront stockées sur les serveurs d’Apple et publiées dans une belle application facile et accessible. Il existera même la possibilité que l’application déclenche des alertes directement à l’hôpital le plus proche en cas de fortes pulsations cardiaques par exemple. Imaginez l’engorgement dans nos chers hôpitaux publics !

Des applications comme Wahoo fitness, le Fibit Flex Coach Cardiofréquencemètre, le Withings O2, Withings Smart Body Analyzer, Withings Tensiomètre sans Fil enverront en bluetooth toutes les informations sur votre poids, votre taille, vos pulsations cardiaques, vos temps de courses, votre taux d’oxygène dans le sang, votre tension au réveil ou après un effort et permettra de dresser un bilan assez rapide mais aussi votre profil e-santé du moment.

Quelques produits disponibles dans l’Apple store seront compatibles comme Nike+ ou Fitbit : voir la page fitness

Healthkit pourra communiquer et partager des données aux cliniques et aux hôpitaux mais pour l’instant cette fonction est seulement accessible pour les USA.

Oui mais ….. mes données médicales m’appartiennent, non ?

On peut quand même se poser les questions suivantes :

  • Que vont devenir nos données médicales obsolètes ?
  • Quid du dossier médical sécurisé ?
  • Qui aura accès à nos données ?
  • Que va faire Apple de nos données et où sont elles stockées ?

Sommes-nous en train de nous diriger vers une nouvelle forme de médecine privatisée ?

Pouvons-nous imaginer des dérives avec des assurances ou des banques qui auraient accès à ces données pour accepter ou non un crédit à une personne ?

Tout cela ne sont que des supputations mais pourrait devenir un réel problème en France.

Et vous, êtes-vous prêt à mettre à disposition toutes vos informations médicales sur le cloud ?

Edit du 3 Juin à 21:24 : Un lien sur une réflexion faite par la CNIL à propos du corps humain et des données collectées à partir des objets : Réflexion sur le corps comme nouvel objet connecté

LAISSER UNE RÉPONSE